Don d'ovules

Don d'ovules

Quel est l'objectif d'un programme de Don d'ovules ?

Dans les Centres de Reproduction Assistée l'objectif est d'obtenir une grossesse chez des femmes à ovaire non fonctionnel ou après des échecs répétés de fécondation in vitro.

Quelles caractéristiques doit remplir un donneuse d'ovules ?

  • Âge entre 18 et 35 ans.
  • Pleine capacité d'agir.
  • Bon état de santé psychophysique.
  • Fonction ovulatoire normale.
  • Ne pas avoir d'antécédents familiaux de malformations liées à des chromosomopathies, à génopathies ou à métabolopathies.
  • Ne pas avoir déjà généré 6 descendants.
  • Que ni la donneuse ni ses proches parents ne souffrent d'aucune maladie génétique qui suppose un risque pour le futur enfant.
  • Que la donneuse ne se soit fait faire aucun piercing ni tatouage durant les six derniers mois.

Quelles épreuves doivent réaliser les futures donneuses ?

Les épreuves consistent en:

  • Une évaluation psychologique.
  • Une révision gynécologique avec échographie.
  • Analyse de sang qui inclut groupe sanguin et Rh, hémogramme, biochimie, sérologies (HIV,VHC, HbsAg, RPR, CMV), une analytique hormonale et un Caryotype .
  • Le Centre de Reproduction se charge du coût des analyses.

Le procédé pour leur obtention implique deux aspects:

1. Un traitement hormonal.

2. Une petite intervention chirurgicale pour obtenir les ovules.

Pour être acceptée comme donneuse est nécessaire...

1. Une étude préalable pour savoir si on peut effectuer le Don. Cette étude implique une histoire familiale et personnelle détaillée pour examiner dans la mesure du possible s'il y a des indices de maladies de possible transmission héréditaire, pour confirmer qu'il n'y a aucune contre-indication au moment d'effectuer le processus; et une révision gynécologique avec échographie et analyse de sang.

2. La donneuse doit signer un consentement informé une fois qu'on lui aura expliqué tout le processus et qu'elle aura reçu l'information sur les possibles complications par le médecin responsable et que par conséquent elle s'engage à suivre le traitement et à effectuer les contrôles qui seront nécessaires.

Traitement hormonal

Le traitement est programmé à partir de la règle du mois précédent où est fait la Don bien que les contrôles ne commencent pas jusqu'à ce que débute la stimulation ovarienne.

Généralement, il est commencé avec une règle et l'objectif seulement durant le mois en question, l'ovaire, au lieu de produire un follicule et, par conséquent un ovule, en produit plus, c'est-à-dire, que l'on réalise un traitement de stimulation ovarienne.

On utilise des hormones appelées gonadotrophines qui, chez la femme, ont un effet ovarien et qui sont administrées au moyen d'injections sous-cutanées quotidiennes durant 12 à 14 jours. Ce sont les médicaments qui sont habituellement utilisés dans les techniques de fécondation in vitro depuis des années.

Étude génétique Test Recombine :

  • Alpha-thalassémie
  • Bêta-thalassémie
  • Mucoviscidose
  • Atrophie musculaire spinale
  • Hémoglobinopathies (4:HbC,D,E,O)
  • 24 maladies liées au chromosome X (dont l'X fragile)
  • Il existe la possibilité de réaliser le Test Recombine sur la réceptrice et le test de compatibilité génétique avec l'éventuel donneur pour écarter la transmission de 300 maladies génétiques récessives.

Possibles effets indésirables de ce médicament

Il ne produit pas d'effets négatifs connus sur l'ovaire, n'avance pas la ménopause ni ne produit d'augmentation de poids. Il n'a aucun effet sur la future fertilité.

Dans un petit nombre de cas (1%), peut se produire une complication qui, bien que peu fréquente, peut arriver à être grave : le syndrome d'hyperstimulation ovarienne. Il apparaît à la fin du traitement et chez des ovaires qui ont produit beaucoup de follicules et qui ont créé des niveaux élevés d'une hormone appelée estradiol.

La manière de prévenir cette complication est à travers les contrôles échographiques, d'où leur importance, car si nous observons une réponse exagérée nous pouvons interrompre le traitement sans qu'apparaisse l'effet secondaire.

Ponction folliculaire

Il s'agit d'une ponction échoguidée via transvaginale durant laquelle on aspire le liquide de chaque follicule.

La type d'anesthésie est la sédation, (anesthésie générale légère). L'intervention dure de 15 à 20 minutes et la patiente est maintenue en observation pendant quelques heures avant de lui donner l'autorisation de sortie. Il est possible que la patiente sente un certain trouble dans les ovaires, semblable à une ovulation ou à la menstruation. Repos recommandé le reste de la journée.

Après deux semaines apparaît la menstruation et un dernier contrôle échographique est réalisé pour vérifier la normalité des ovaires et donner l'autorisation de sortie définitive.

Sortie du centre

Une fois effectuée la ponction folliculaire pour le Don d'ovules, la donneuse est autorisée à sortir de la clinique, normalement après avoir ingéré quelque aliment. On lui fournit des instructions précises pour les jours postérieurs.

Des troubles peuvent être ressentis dans les deux ovaires, semblables à ceux d'une ovulation ou d'une menstruation. Parfois, ils peuvent être un peu plus intenses car les ovaires ont été ponctionnés. Il est important de se reposer pendant toute la journée. Si cela est nécessaire, on peut avoir recours à l'administration d'un analgésique.

Un rendez-vous de consultation-visite de révision est pris dans les 7-10 jours pour vérifier si la récupération est normale, s'il y a des incidences et pour conseil contraceptif.

Normes dont il faut tenir compte après la ponction

Quelques-unes des normes les plus importantes que vous devrez accomplir:

  • Il est recommandable de prévoir un retour chez vous accompagné depuis la clinique.
  • Ne pas conduire de véhicules, ni manipuler des machines dangereuses ni entreprendre de voyage jusqu'à 24 heures après la ponction.
  • Il est recommendable d'éviter les bains (plage, piscine, baignoire), la douche est recommandée.
  • Pendant les 24-48 heures post-ponction peuvent apparaître de légers troubles abdominaux et de petites saignées vaginales : ils sont normaux. Si la douleur persiste vous pouvez prendre un analgésique, et au cas où elle ne disparaîtrait pas consultez le Centre de Genètica Girona.
  • Le jour suivant la ponction vous pouvez continuer à travailler tant que votre travail ne vous exige pas une surcharge physique.
  • Éviter les relations sexuelles pendant la semaine suivant la ponction pour prévenir de possibles infections.
  • Il est indispensable d'assister à la visite de contrôle après la menstruation pour vérifier que l'ovaire est revenu à la normalité.

Peut-on révoquer le consentement pour un Don ?

Le consentement de Don d'ovules peut être révoqué à tout moment du processus jusqu'à ce qu'ils soient transférés à une autre personne.

Comment un Don est-il compensé ?

Le Don ne peut pas être payé, mais on peut compenser de manière raisonnable les frais de transfert, d'absence du lieu de travail et autres dérangements. Le département de santé établira périodiquement la quantité à compenser.

Quelles conditions légales doit accomplir le Don d'ovules ?

En Espagne Le Don d'ovules est légal.Selon la législation actuelle, la Loi 14/2006:

  • Le Don de gamètes à des fins autorisées par cette Loi est un contrat gratuit, formel et confidentiel conclu entre la donneuse et le Centre autorisé qui doit être formalisé par écrit. Avant d'accorder son consentement, la donneuse doit être informée des fins et des conséquences de l'acte.
  • Le Don ne sera jamais à caractère lucratif ou commercial. La compensation économique pourra seulement compenser les désagréments strictement physiques et les frais de travail et de déplacement qui peuvent en dériver. (La compensation mentionnée sera réglée à la donneuse le jour de l'extraction des ovules, après autorisation de sortie).
  • Le Don sera anonyme, les données d'identité de la donneuse seront gardées dans le secret le plus strict.
  • Les enfants qui naîtront auront le droit d'obtenir une information générale sur les donneurs qui n'inclut pas leur identité. Les récepteurs de gamètes ont le même droit. Seule pourra être révélée l'identité du donneur, sans qu'en aucun cas soit impliquée une détermination légale de filiation, dans des circonstances extraordinaires qui impliquent un danger pour la vie de l'enfant.
  • La donneuse devra avoir entre 18 et 35 ans, avoir un bon état psychophysique et pleine capacité d'agir.
  • L'élection de la donneuse sera de la responsabilité de l'équipe médicale qui applique la technique de reproduction assistée. Elle devra garantir que la donneuse a la similitude phénotypique et immunologique maximale et les possibilités maximales de compatibilité avec la femme réceptrice.
  • Les centres autorisés et le Registre national veilleront à ce que d'une même donneuse ne naissent pas plus de 6 enfants.
  • Le Don sera seulement révocable quand pour cause d'infertilité survenue, elle aura besoin des ovules pour elle-même, si ceux-ci sont disponibles à la date de la révocation. En cas de révocation la donneuse devra restituer le montant des frais de tout type originés au centre récepteur.